Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.
Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Variables

L’informatique et ses fondements

Publié le 20/06/19Modifié le 06/11/19
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

Qu'est-ce qu'une variable ?

Une variable est un espace mémoire dans la mémoire locale ou distante, où le programme va stocker une valeur ou éventuellement une structure de données plus complexe qu'une valeur. Une variable est censée changer de valeur au cours de l'exécution du programme, même si une variable peut être constante. Exemples de données :

  • le nombre de followers, le nombre de vues sur YouTube, le nombre de likes (entiers).
  • la moyenne d'un élève (un réel, qui sera plutôt stocké comme un nombre à virgule flottante).
  • toutes les notes de la classe (un tableau, un tableau de tableaux, une base de données)
  • une table de hachage, une liste doublement chaînée (des structures de données plus compliquées).

Les principes d'une variable

  • Une variable doit être créée.
    Ça dépend du langage de programmation. Il y en a qui, à partir du moment où on utilise une variable, la crée automatiquement.
  • Une variable peut être affectée
    On peut mettre une valeur comme 0, 45, etc.
  • Une variable peut être modifiée
    On peut la modifier éventuellement à partir de variables préexistantes. Une affectation habituelle, c'est « i » reçoit « i+1 », c'est-à-dire qu'on considère la valeur de « i », on lui ajoute « 1 » et on réécrit à l'emplacement de mémoire de « i » cette nouvelle valeur. Donc, si « i » valait « 3 », après cette instruction « i » vaut « 4 ».
  • Une variable peut être l'entrée du programme
    On peut avoir une fonction qui prend un certain nombre d'arguments qui sont à ce moment-là aussi des variables.

Les types de variables 

Il y a un certain nombre de types de variables, qu'il faut indiquer lorsqu'on déclare une variable : est-ce que c'est un entier, un tableau, un entier ? Ça peut être un nombre à virgule flottante, donc une valeur réelle. Ça peut être un tableau, il faudra préciser de quel tableau il s'agit. Ça peut être un tableau d'entiers ou un tableau de nombres flottants. Dans certains langages de programmation, la chaîne de caractères peut être considérée comme un tableau de caractères, mais ce n'est pas toujours le cas. Ça peut être des pointeurs, c'est-à-dire une flèche qui lie vers un emplacement dans la mémoire. Ou alors, ça peut être des structures composées. Par exemple, deux réels qui forment un intervalle ou un tableau et la longueur de ce tableau. On peut avoir une structure composée qui est composée d'un regroupement de type plus simple.

Nom de l'auteur : Liliane Kahmsay / Florent Masseglia

Producteur : Inria

Année de production : 2016

Voir plus