Vidéo : Une architecture inspirée du vivant

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Solutions écoresponsables06:24

Une architecture inspirée du vivant

Nature = Futur ! - Saison 2

La nature propose des modèles de constructions efficaces et intelligentes. Aujourd’hui, l’architecture s’en inspire pour répondre aux enjeux climatiques et environnementaux. Explications.

Quels sont les modèles de construction proposés par la nature ?

Le vivant optimise la gestion de l’énergie par des mécanismes d’isolation et de régulation thermique. Ces stratégies peuvent se décliner de différentes manières :

  • L’enveloppe thermique : par exemple, une fourrure s’élargit ou s’épaissit en fonction des saisons.
  • L’approvisionnement local en matériaux : le vivant s’approvisionne toujours en ressource locale. Il s’évertue aussi à utiliser le minimum de matières dont il a besoin. Exemple : l’araignée tisse sa toile avec un minimum de fil, mais suffisante pour être rigide et souple.
  • La multifonctionnalité d’un matériau : un matériau va répondre à plusieurs contraintes, comme la protection thermique et lumineuse, la protection aux sollicitations mécaniques, etc. C’est le cas de la peau humaine.

Comment l’architecture s’inspire-t-elle du vivant ?

Aujourd’hui, des architectes imitent ces processus du vivant et les intègrent dans leurs nouvelles réalisations. Ils veulent désormais repenser l’architecture de demain, en termes d’économie de matière et d’énergie.

Il existe une trentaine de réalisations connues. Parmi eux :

  • Le futur centre de recherche sur le cancer à Lyon (agence Art & Build) : la surface du bâtiment est un « feuillage » inspirée des pétales de fleur. Les pétales s’ouvriront et se fermeront pour ombrer et réduire la surchauffe du bâtiment.
  • Le futur pôle d’excellence du biomimétisme marin à Biarritz (Tangram architectes) : le projet utilise une brique de terre cru, une ressource locale. A l’image d’une éponge de verre, la forme des voutes permettra la circulation de l’eau, sa filtration, sa rétention, son traitement pour la rendre propre à l’eau de l’océan.
  • L’église de Nianing au Sénégal (Cabinet IN SITU Architecture)
  • L’immeuble Algo House à Paris (Agence XTU)

Réalisateur : Jean-Philippe Camborde / Thomas Marie

Nom de l'auteur : Jean-Philippe Camborde / Thomas Marie

Producteur : La Belle société / Universcience / MNHN/ CNRS / INSERM / France Télévisions / A way to wake up / Ceebios / Ville de Senlis / Biomimicry Europa. Avec le soutien du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie; Avec la participation de l’AMCSTI, de la Fondation Unit, de la Fondation pour la recherche sur la Biodiversité, de Canal U et de Campus Santé TV

Année de production : 2019

Publié le 17/03/21

Modifié le 07/04/21

Ce contenu est proposé par