« Tistou les pouces verts » un conte de Maurice Druon (17 juin)

français Maison lumni l'emission

Publié le 17/06/20Modifié le 30/06/20
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

C’est un conte émouvant, poétique. Il faut le lire jusqu’au coup de théâtre final.

Quelle est l'histoire de Tistou les pouces verts

C’est l’histoire d’un jeune garçon de huit ans qui a un pouvoir très particulier. C’est un garçon mutant qui est adorable, généreux… Ses parents sont beaux, riches, ils l’aiment profondément. Son papa est marchand de canons. Et le jour où Tistou va à l’école la première fois pour apprendre le métier de son père, rien ne va plus. Il est renvoyé, il n’arrête pas de s’endormir à l’école. Ses parents essaient de comprendre et décident de lui apprendre la vie autrement. Ils vont faire appel à deux professeurs particuliers : monsieur Trounadisse qui est un homme assez sévère qui va lui faire comprendre le fonctionnement de la société et monsieur Moustache, le jardinier. Il y a une complicité immédiate entre les deux. Et dès le premier cours, Tistou a une révélation il s’aperçoit qu’il a les pouces verts. Ces deux doigts magiques font pousser à toute vitesse les plantes. C’est un don exceptionnel de Tistou qui va révolutionner la ville grâce au pouvoir  des plantes et des fleurs : il va embellir l’hôpital, humaniser la prison et colorer les quartiers pauvres. Mais il y a un lieu de résistance, c’est l’usine de canons de son marchand de père.

Qui est l'auteur Maurice Druon ? 

Maurice Druon est l'auteur de ce conte écrit en 1957. C’est un homme exceptionnel qui a été un grand combattant de la seconde guerre mondiale contre les allemands et qui a rejoint la résistance française à Londres en 1942, avec son oncle, Joseph Kessel. Il a aussi écrit un hymne très connu de la résistance : Le chant des partisans.

C’est aussi un grand romancier. Il est l’auteur de la saga romanesque, Les Grandes Familles avec Les Rois maudits. Ces succès l’ont amené à l’Académie française, le plus jeune auteur à entrer dans cette institution. Et il a aussi été ministre des Affaires culturelles de Georges Pompidou.

Un conte au présent de l'indicatif

Ce conte est l’occasion de se pencher sur les valeurs du présent. Le présent est un temps de l'indicatif qui est employé dans différentes circonstances qu’on appelle des valeurs Il y en a beaucoup. En voici trois.

Le présent d’énonciation, c’est une action décrite par le verbe au moment où on l’énonce, en parlant. On le retrouve dans les dialogues, une énonciation, un ensemble de dialogues qui s’institue entre des individus.

Le présent de vérité générale. Il désigne une action exprimée qui est présentée comme toujours vraie. Un proverbe, une vérité scientifique ou une affirmation personnelle. C’est très présent dans ce conte.

Le présent de narration qu’on trouve dans un récit au passé avec des verbes au passé, à l’imparfait.... Le présent rend une situation d’immédiateté, rend les événements plus vivants. Cela crée une proximité avec le lecteur, il a l’impression de vivre l’action en direct.

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Voir plus