Sommeil : pourquoi a-t-on besoin de dormir ?

Dossier Arte Junior

Publié le 08/11/19Modifié le 22/11/19
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

Le sommeil joue un rôle majeur sur notre organisme et notre santé. Divisé en différents cycles, il permet par exemple à des plaies de mieux guérir, à notre mémoire d’être plus performante… Mais pourquoi rêve-t-on ? Et pourquoi certaines personnes sont somnambules ?

Comment s’endormir rapidement ?

En moyenne, un humain a besoin de 5 à 10 minutes pour s’endormir, mais c’est parfois difficile d’y arriver. Alors, un peu d’air frais peut faire du bien, ne pas dépasser 18°C dans la chambre et penser à quelque chose d’agréable aussi.

Le sommeil est important parce qu’il permet de récupérer des forces. Il est découpé en plusieurs cycles qui se répètent plusieurs fois par nuit. L’un d’entre eux s’appelle le sommeil profond. C’est celui qui repose le plus. Le corps est alors immobile et détendu.

Est-il dangereux de réveiller un somnambule ?

Lorsqu’on est somnambule, une partie du cerveau est réveillée et l’autre dort. Réveiller un somnambule n’est pas dangereux mais il pourrait avoir peur. Par conséquent, il est préférable de le ramener tranquillement au lit.

Pourquoi rêve-t-on ?

La plupart des rêves se déroulent dans la phase dite paradoxale. A ce moment-là, les yeux se déplacent très vite sous les paupières fermées. Notre cerveau est presque aussi actif que lorsqu’il est réveillé. Les scientifiques pensent que, durant cette phase, le cerveau pourrait trier les informations de la journée mais ce n’est pas encore prouvé.

Combien de temps dort un humain dans sa vie ?

Les adultes dorment en moyenne 7 heures, mais la durée nécessaire du sommeil diffère d’une personne à l’autre. C’est l’enfant qui a le plus grand besoin de sommeil et, chez les adultes, une femme en a plus besoin qu’un homme. En hiver, les humains dorment plus qu’en été. Enfin, le besoin de sommeil est aussi programmé dans les gènes. Au final, dans toute sa vie, un humain dort en moyenne 24 ans !

Quelqu’un qui dort mal ou trop peu est moins concentré, retient moins bien les choses et réagit moins vite. En fait, c’est le corps qui réagit automatiquement pour éviter le surmenage. On peut alors rattraper le sommeil perdu. En revanche, il ne sert à rien de dormir par avance.

Producteur : ARTE GEIE

Voir plus