Vidéo : Solar Impulse : comment voler à l’énergie solaire ?

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Energies46:00

audio - Solar Impulse : comment voler à l’énergie solaire ?

L'avenir des transports

Solar Impulse ou la formidable épopée de deux pionniers de l’aviation solaire : Bertrand Piccard et André Borschberg, nos invités, qui nous font le plaisir d’une escale dans notre studio pour partager leur exploit : leur tour du monde sans carburant grâce à la seule énergie solaire de leur avion Solar Impulse. Extraordinaire aventure scientifique, technologique et humaine qui est aussi, et d’abord peut-être, une formidable source d’inspiration pour nous tous et pour notre avenir commun sur Terre...

 

Invités :

- Bertrand Piccard, psychiatre, aéronaute, explorateur.

- André Borschberg, pilote et explorateur suisse.

 

Bertrand Piccard, psychiatre, aéronaute, explorateur a créé, construit et piloté cet avion solaire avec lequel il a réussi cet incroyable tour du monde en compagnie d’André Borschberg, pilote de chasse, ingénieur et explorateur suisse.

Plus de 8000 km ont été parcourus au-dessus du Pacifique en 5 jours. Un défi qui a fait rentrer ces deux hommes dans la légende des pionniers de l’aviation car c’est en effet le plus long vol en solitaire autour du monde. Zéro fuel, zéro pollution ! Un outil crédible pour promouvoir les technologies propres et les énergies renouvelables sans la dépendance aux énergies fossiles.

Solar Impulse : l’envergure d’un A340, mais le poids d’une voiture

Réussir ce projet ambitieux est totalement une question d’état d’esprit. Ce tout du monde a démarré le 9 mars 2015. L’avion a décollé d’Abou Dabi. Les deux pilotes se sont relayés jusqu’en Chine, puis Hawaï. En totalité, Solar Impulse a parcouru 43 000 km sans une goutte de carburant. Une épreuve physique pour les pilotes, avec des vols qui ont parfois duré 5 jours dans un cockpit sans chauffage.    

En volant au-dessus de l’océan, regarder les rayons du soleil frapper la structure de l’avion, et se dire que ces rayons qui d’habitude servent à vous faire bronzer sont suffisants pour vous faire voler de jour, mais également de nuit, parce que même la nuit, il emmagasine l’énergie solaire et remplit les batteries. Vivez cela et vous développez une confiance dans ces technologies, dans ce que ça représente, dans ce que l’on peut faire.

Economiser les ressources naturelles

Avant toute chose, le but est de réaliser que l’on peut économiser l’énergie que l’on gaspille d’habitude, parce qu’on en a toujours aujourd’hui. Le but de Solar Impulse est de promouvoir le fait qu’avec les technologies propres, on peut faire des choses à priori impossibles. Une grande partie des changements climatiques tient au fait que la moitié de l’énergie qu’on emploie est gaspillée. Il faut donc passer à des technologies propres. Tout ce qui augmente l’efficience énergétique permet d’économiser les ressources naturelles de la planète.

La métaphore du ballon

Nous sommes dans une situation qui nous mène dans le mur, car notre manière de penser nous mène dans le mur. Il faut donc évoluer, changer d’attitude, et changer d’altitude. C’est comme dans un ballon : le fait de changer d’altitude vous fait emprunter d’autres courants aériens, d’autres vents qui vous emmènent dans d’autres directions. Il faut lâcher du lest, lâcher le lest de nos certitudes, de nos habitudes, de nos croyances, de nos convictions de manière à avoir d’avantage de choix !

Il aura donc fallu 14 ans de préparation avec des échecs sur le chemin, avant de réussir l’impossible. Cet avion permet potentiellement de voler indéfiniment puisqu’il reçoit son énergie tous les jours et peut voler de jour comme de nuit, et être en l’air le jour suivant. Le futur est déjà à notre porte !

 

Photo : © Ackermann

Nom de l'auteur : Caroline Lachowski / Autour de la question

Producteur : RFI

Année de copyright : 2016

Publié le 12/08/22

Modifié le 09/04/21

Ce contenu est proposé par