Vidéo : Simone Veil : une héroïne française

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Mixité, genre, sexisme45:58

audio - Simone Veil : une héroïne française

Simone Veil

Vous souhaitez présenter des personnalités politiques françaises qui ont fait date, pour sensibiliser à des enjeux citoyens ? Cette vidéo pourra enrichir vos ressources pédagogiques.

 

« Simone Veil reposera au Panthéon », a annoncé le président de la République Emmanuel Macron, le 5 juillet 2017, aux Invalides. Retour sur un hommage national et portrait sonore de Simone Veil, rescapée des camps, engagée pour l'interruption volontaire de grossesse, constructrice de l'Europe et académicienne. Au son de nos archives inédites, écoutez la voix de la femme politique française la plus célèbre et la plus populaire.

 

La France découvre Simone Veil avec la loi sur l’IVG.

Le problème de l’interruption volontaire de grossesse agite violemment la société française depuis plusieurs années. Une partie de la droite conservatrice est farouchement opposée à la légalisation de l’IVG, tandis que la gauche dénonce l’hypocrisie d’un système. C’est Valéry Giscard d’Estaing, tout juste élu, qui décide en 1974 de dépénaliser l’avortement. Mère de la loi pour l’interruption volontaire de grossesse, Simone Veil vient défendre son projet de loi sous les huées d’une partie de son propre camp. Ce projet est soumis en 1974 à un Parlement presque exclusivement masculin. Magistrate de formation, Simone Veil va situer son argumentaire sur la question de la santé, jamais sur la morale. Les avortements clandestins sont une cause de mortalité et de stérilité, et il fallait partir à l’étranger pour avoir accès à une intervention légale.

Simone Veil a assisté patiemment à tous les longs débats qui ont agité le Parlement français. Devant la violence des attaques dont elle fait l’objet, le Premier ministre Jacques Chirac descend à ses côtés dans l’hémicycle afin d’obtenir le maximum de voix de sa majorité. Mais c’est finalement l’opposition de gauche qui permettra à la loi de passer, avec une partie des voix de la droite. C’est à ce moment-là que la France découvre Simone Veil. Mais qui sait, à l’époque, que la ministre de la Santé, si emprunte d’humilité, de dignité, est une survivante d’Auschwitz ?

Simone Veil rescapée d'Auschwitz

La jeune Simone, arrêtée le jour des résultats du baccalauréat le 30 mars 1944 à Nice, a été déportée à Auschwitz le 13 avril 1944 par le convoi 71 avec sa mère, Yvonne, et sa sœur Madeleine. Toutes les trois arrivent à Bergen-Belsen à l’issue des longues marches de la mort. Elle prétend alors avoir ses 18 ans pour échapper à l’extermination et pour pouvoir aller travailler. Sa mère atteinte du typhus ne survivra pas aux privations de nourriture et d’eau. Au son de la voix de Simone Veil, figure historique de la Shoah, c’est l’itinéraire d’une jeune femme au caractère étonnamment déterminé, capable de se reconstruire après l’épreuve insurmontable des camps, en se mariant et en fondant une famille. Mais il lui faudra des années pour faire entendre son témoignage, bravant l’indifférence et sa propre pudeur. Elle finit pas rentrer en France le 23 mai. Simone Veil et sa sœur Madeleine survivent à leur mère dans les camps d’extermination nazis, mais aussi à leur père, André Veil, et à leur frère Jean déportés le 15 mai 1944 par le convoi 73 à Kaunas-Reval où ils sont assassinés.

Une certaine idée de l'Europe

Comme toutes les grandes figures politiques, elle imagine un futur au service du bien commun, idéalisé par une Europe en commun. Le 17 juin 1979, la candidate de l’UDF, l’Union pour la démocratie française, devient la première femme à occuper le poste de Présidente du Parlement européen. Plus de démocratie et d’efficacité pour élargie le projet politique de l’Europe, c’est la conception de Simone Veil. Pour la paix, pour les droits de l’homme, pour davantage de solidarité entre les riches et les pauvres, ce sont les valeurs qu’elle veut défendre. « L’Europe », affirme-t-elle, « c’est le grand dessein du XXIe siècle. »

 

Photo : © MPP

Nom de l'auteur : Valérie Nivelon / La Marche du monde

Producteur : RFI

Année de copyright : 2017

Publié le 10/12/22

Modifié le 19/07/21

Ce contenu est proposé par