Vidéo : Simone Veil, femme politique française

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Mixité, genre, sexisme49:37

audio - Simone Veil, femme politique française

Simone Veil

Vous souhaitez présenter des personnalités politiques françaises qui ont fait date, pour sensibiliser à des enjeux citoyens ? Cette vidéo pourra enrichir vos ressources pédagogiques.

 

Simone Veil  a été l’une des femmes politiques parmi les plus populaires. Les machos de la politique la taxaient « d’homme » parce qu’elle avait du caractère, ce en quoi elle répondait que les hommes n’avaient pas seuls le privilège d’en avoir ! Retrouvez-là dans cette émission radio où elle nous livre sa façon de penser, que ce soit en politique ou dans sa vie personnelle.

Quel a été le parcours de Simone Veil ?

Magistrat, elle fut la première femme secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature. Ministre de la Santé du premier gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, elle reste associée dans la mémoire collective à la loi de dépénalisation de l’avortement. Celle-ci est passée le 17 janvier 1975 grâce au vote massif de l’opposition de gauche, et connue depuis sous le nom de « Loi Veil ». 

Déportée à Auschwitz à l’âge de seize ans, Présidente de la fondation pour la mémoire de la Shoah, elle n’évoquait pas souvent ses souvenirs de déportation à ses enfants, et préférait se rappeler des héros qui ont marqué la Seconde Guerre mondiale et qui ont organisé la Résistance, plutôt que de ceux qui ont collaboré, par facilité, par compromis ou bien par opportunisme. Beaucoup d’enfants juifs ont été sauvés grâce à des héros inconnus.

Une certaine idée de l'Europe

Celle que les sondages plaçaient régulièrement parmi les personnalités préférées des Français fut aussi la première Présidente du Parlement européen : elle s’est battue pour une idée, une réalité culturelle, géographique de société de civilisation qui est l’Europe et sa construction, mais aussi la chance d’un certain type de société, elle pense que le monde, en dehors des grands pôles que sont les Etats-Unis et l’Union soviétique a un intérêt à ce que l’Europe vive. Simone Veil disait : « L’Europe, c’est l’obligation pour chacun de nos pays de s’ouvrir les uns sur les autres, mais aussi sur le reste du monde, c’est sa raison d’être »

Décédée le 30 juin 2017 à Paris, Simone Veil a fait son entrée au Panthéon le 1er juillet de l’année suivante sur décision du président de la République Emmanuel Macron.

 

Photo : © AFP

Nom de l'auteur : Daniel Schick

Producteur : RFI

Année de copyright : 1987

Publié le 19/08/22

Modifié le 19/07/21

Ce contenu est proposé par