Vidéo : Rafle

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Le français de la vie quotidienne03:08

Ce mot n’est pas un mot neutre, car il porte avec lui des souvenirs terribles. On se souvient par exemple de la tristement célèbre rafle du Vel d’Hiv, qui a été probablement le geste le plus honteusement célèbre de toute la police française de la Seconde Guerre mondiale, parce qu’à la mi-juillet 42, la police française, et pas la police allemande, pas la Gestapo,lapolice française elle-même a parqué au Vel d’Hiv, dans ce grand espace sportif, le Vélodrome d’Hiver, un certain nombre de gens qui avaient été raflés dans les rues de la capitale ou à leur domicile. Dans leur grande majorité, ces raflés ont été déportés dans les camps d’extermination, puis assassinés dès leur arrivée. Alors, la grande partie des raflés était juive, et cette manifestation a marqué un pas important dans la politique antisémite des nazisen Europe occidentale.

D’où vient le mot « rafle » ?

Son sens policier date de la moitié du XIXe siècle, c’est donc un mot de la police moderne qui désigne une vague de contrôles faits plus ou moins au hasard dans un milieu où on s’attend à trouver un grand nombre de personnes qui ne sont pas comme on dit « en règle » et donc qu’on pourra déférer à l’autorité compétente.

Le mot sous-entend un contrôle qui s’effectue dans un espace public, et au sens large, ces contrôles peuvent être faits un peu partout. Beaucoup de juifs raflés en juillet 1942 avaient été arrêtés à leur domicile. Donc le mot est encore utilisé de façon extrêmement courante, dans le sens qu’on vient d’expliquer.

 Mais l’emploi de ce mot n’a pas toujours figure de malédiction, il y en a qui sont plus bénins. D’où vient-il ? On ne sait pas exactement. Il vient d’une langue germanique, c’est certain. Il ressemble à un mot qui désigne un vent violent, et il ressemble d’ailleurs au mot « rafale » qui signifie « coup de vent », qui n’en dérive pas directement, mais qui a très certainement été influencé par rafle.

Autres significations du mot « rafle »

Une rafle est aussi un coup de dés. Et là, on est plus précisément sur la piste de son origine. On disait « faire rafle » quand on avait jeté les dés de telle façon qu’il vous donne la victoire. Mais plus encore, on peut penser aux joueurs qui, d’un seul geste, ramassent tous les dés qui sont sur un tapis.  On a également à l’esprit ce feulement, ce bruit de la main ou de la manche qui glisse pour tout attraper. On a le geste qui rafle la mise, qui emporte tout du même mouvement, la rafle policière est née de façon symbolique avec le souvenir de ce geste. 

 

Nom de l'auteur : Yvan Amar

Producteur : RFI / DGLFLF

Année de copyright : 2019

Publié le 08/12/22

Modifié le 26/02/21

Ce contenu est proposé par