Vidéo : Nouvelle-Calédonie : partir à la découverte de la mangrove

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Planète04:22

Nouvelle-Calédonie : partir à la découverte de la mangrove

Génération Climat

Les enfants partent étudier la mangrove. Avec leur institutrice et l’experte, ils vont d’abord faire la coutume pour demander au chef de la tribu l’autorisation de venir marcher au bord de la mer.

Comment étudier la mangrove ?

Fabienne Bourdeau : « La lecture de paysage c’est très intéressant pour comprendre ce que je vois, ce que je regarde. Ouvrir nos yeux, grands nos yeux nous laisser porter parce que qu’il y a autour de nous. Retisser ce lien à la nature au contact de la nature par l’observation. Les paysages nous racontent quelque chose, une histoire. Une lecture de paysage, on commence toujours parce qu’il y a le plus loin possible. On voit qu’il y a de grands palétuviers. J’ai l’honneur de vous présenter un palétuvier rouge. Le Bruguera gymnorhiza. C’est un nom compliqué. On va retenir palétuvier rouge. On l’appelle palétuvier rouge. Je vous montre pourquoi. On récoltait les racines et on les faisait tremper dans de l’eau. Et la racine dans l’eau voilà la couleur qu’elle a prise. Une couleur rouge ! »

Elève : « C’est pour ça qu’on l’appelle palétuvier rouge ! »

Fabienne Bourdeau : « Oui c’est pour ça qu’on les appelle les palétuviers rouges. »

Blandine : « Avec les racines, je ne sais pas comment on fait mais, on peut faire de la teinture pour teindre les tissus. »

A quoi servent les racines des palétuviers ?

Fabienne Bourdeau : « On a un palétuvier échassedont les racines forment des ponts. Donc toutes les racines que vous voyez servent pour résister au vent. Ça c’est ce qu’on appelle une racine mais pas une racine pour tenir le palétuvier mais pour respirer. Le palétuvier a une racine principale. Il ne faut jamais la casser. Si je la coupe, si je la blesse le palétuvier va mourir. Ensuite elle va avoir de petites racines. Elles sont alignées, comme un rayon de soleil. »

Réalisateur : Elsa Grangier

Nom de l'auteur : Elsa Grangier

Producteur : Clarté Production

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 08/12/20

Modifié le 14/12/20

Ce contenu est proposé par