« L’Innocent de Palerme » de Silvana Gandolfi (27 mai)

français Maison lumni l'emission

Publié le 27/05/20Modifié le 28/08/20
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

Silvana Gandolfi est une écrivaine italienne. Aujourd’hui, elle est une référence dans la littérature jeunesse. En 2011, elle a publié son roman L’Innocent de Palerme. Mais, de quoi parle ce livre ? Pourquoi l’auteure y évoque-t-elle le thème de la mafia ? Nicolas Saulais, professeur de français, te l’explique dans La Maison Lumni.

 

L’enfance et la mafia

L’Innocent de Palerme se déroule à Palerme en Sicile (Italie). Ce livre raconte l’histoire d’un enfant de 7 ans, unique survivant d’un règlement de compte de la mafia. Un juge va tout faire pour que le jeune homme puisse s’exprimer. Mais, il existe une règle d’or : on ne dit rien. Parallèlement, le livre suit l’histoire de Lucio, 11 ans, qui habite avec sa mère et sa sœur. Le destin va alors réunir ces deux garçons qui n’ont rien en commun sur fond de mafia.

Qu’est-ce que la mafia ?

La mafia est une organisation secrète de banditisme, née en Sicile dans la deuxième moitié du XIXᵉ siècle. Elle est basée sur le racket (prendre de l’argent aux gens), la violence, et toutes sortes de trafic.

Fenêtre sur une réalité italienne

L’Innocent de Palerme s’inspire de faits réels. Silvana Gandolfi explique avec beaucoup de clarté cette vérité italienne. Le sujet est grave mais le ton est tendre et léger. Dans ce roman, l’auteure montre une dimension enfantine et des questions de l’adolescence au cœur de cette douleur italienne. 

Les pronoms démonstratifs et les pronoms possessifs

Ce roman est l’occasion de se pencher sur le pronom. Le pronom peut servir à remplacer un nom ou un groupe nominal cité avant, pour éviter les répétitions. Il prend le genre et le nombre des noms qu’il remplace. Il existe deux types de pronoms : 

 

- Le pronom démonstratif (ex : « ce », « celui-là », « ça »…) désigne quelque chose ou quelqu’un. 

Exemple : « Ils arrivèrent. Suivis d’un dernier gamin, d’une douzaine d’années. Celui-ci entra dans le hangar… ». 

 

- Le pronom possessif établi un lien entre un objet et son possesseur. 

Exemple : 

« As-tu vu le juge responsable de son affaire ? Le sien, quoi ! » → « Le sien » permet d’éviter une répétition. 

 

 

 

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Voir plus