Vidéo : Les trois grandes étapes de la méthode de la préoccupation partagée

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Le harcèlement19:37

Les trois grandes étapes de la méthode de la préoccupation partagée

Agir contre le harcèlement - Conférence de Jean-Pierre Bellon

Une des grandes différences avec la méthode Pikas, c’est la prise en compte de la cible. C’est-à-dire que c’est par elle que tout commence. Dans cet extrait, issu de la conférence de Canopé, Jean-Pierre Bellon, professeur de philosophie, cofondateur de l’Association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves (A.P.H.E.E.), aborde ces trois grandes étapes liées à la méthode de la préoccupation partagée.

La rencontre avec la cible, voire ses parents 

  • Assurer la victime du soutien de l’établissement, reconnaître sa souffrance avec empathie et bienveillance. « Ce n’est pas une situation acceptable, nous allons nous occuper de toi ». Cette écoute de la part des adultes, nécessite une formation.
  • Sécuriser et accompagner la peur des représailles. L’adulte doit avoir connaissance de l’effet de groupe et pouvoir l'expliquer à l'enfant, ce qui crée une alliance et renforce sa confiance dans l’adulte. Marie Quartier, qui travaille sur le sujet du harcèlement à l’école précise que c’est difficile d’aider une victime.
  • Garantir la confidentialité. Pour que la méthode marche, la confidentialité doit être totale. C'est par ce climat de confiance nécessaire qu'on instaure le sentiment de sécurité. Les conseils génériques autour du harcèlement scolaire risquent de minimiser ou de caricaturer la situation et de bloquer la parole de l'enfant.

Les deux autres étapes abordées précédemment

  • Des rencontres individuelles avec les intimidateurs présumés, avec des entretiens de 2 à 3 minutes. 
  • Des phases de suivi, pour connaître l’évolution de la situation. 

► Continuer la conférence, sur le harcèlement

► Consulter le dossier sur le harcèlement.

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2021

Publié le 01/06/22

Modifié le 01/06/22

Ce contenu est proposé par