Vidéo : Les conspirations radicalement bidon – la battle !

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Education aux médias et à l'information07:33

Les conspirations radicalement bidon – la battle !

Les veilleurs de l'info

Expérimenter le raisonnement conspirationniste pour connaitre les failles mais aussi les forces à partir de parodies de récits complotistes créés lors de la séance précédente, nos veilleurs de l’info se préparent à débattre dans une lutte acharnée opposant conspirationnistes et journalistes : l’objectif ? Convaincre les indécis. Dans ce 6ème et dernier épisode, c’est une enquête sérieuse. Inventions, mensonges, arguments contre manipulation pour réhabiliter une éthique de l’information avec humour, c’est l’épisode 6 des veilleurs de l’info : la battle. Nos veilleurs sont en action au collège Debussy de Margny-lès-Compiègne.

Une fois une parodie choisie, les élèves doivent se préparer à un débat qui va opposer deux méthodes, deux positionnements différents, la première journalistique, la seconde complotiste. Les journalistes doivent s’appuyer sur une rationalité, sur des informations objectives.

Quel est l’impact des biais cognitifs ?

Les complotistes eux, ont droit d’utiliser des biais cognitifs afin d’altérer le jugement, jusqu’à l’inversion de la charge de la preuve s’ils sont en difficulté : exemple : Prouvez-moi que les extraterrestres n'existent pas, ou alors c'est qu'ils existent. Un des biais cognitifs les plus fréquents est le biais de confirmation, c’est-à-dire que l’on ne prend en considération que les informations qui confirment nos croyances déjà établies et que l’on ignore celles qui les contredisent.

Pourquoi est-il nécessaire de garder un esprit critique ?

Dans certains cas, c’est plutôt le groupe des journalistes qui se retrouve en difficulté pour démontrer qu’une théorie est absurde. L’idée d’éprouver ça est important parce qu’on veut donner à ressentir une éthique de l’information à une époque où la masse d’information est telle, ou la mise en scène sur les réseaux sociaux est telle qu’on a tendance à prélever ce qui va aller dans notre sens au détriment du rapport à l’information qui nous éclaire sur le réel. Les élèves apprennent à avoir un regard critique des images qu’ils peuvent trouver sur Internet et pouvoir saisir les petits indices: une méthode basée sur le réel vs contre une méthode manipulatoire.

La battle permet d’apporter une petite touche ludique à l’animation, les élèves prennent part au débat plus facilement.  Prendre le parti d’en rire tout en assimilant des méthodes qui n’ont pas toutes la même valeur.

Pourquoi les débats sont-ils importants ?

Le débat est un outil pédagogique très important pour faire la part des choses, c’est essayer d’avoir un socle de réalité commune sur lequel on va discuter comment gérer cette réalité commune. On peut être très convaincu de quelque chose qui parait juste pour soi, mais sans enlever le fait que quelqu’un d’autre puisse avoir une autre opinion : différences d’opinions vs différences de faits. On comprend mieux pourquoi nos cerveaux succombent mieux aux théories du complot.

Comment fonctionnent les théories conspirationnistes ?

Pour approfondir le sujet, nous avons demandé le point de vue d’Albert Moukheiber, docteur en neurosciences : « Les conspirations vont ta plupart du temps vers des sujets complexes, donc ambigus pour la population générale comme les OGM, l’homéopathie, les vaccins, etc… Plus c’est complexe, et plus c’est simple de mettre de soi dans l’explication. Il n’y a pas de théorie du complot sur la raison pour laquelle le verre se brise. Souvent les théories conspirationnistes sont à la base une hypothèse simpliste qu’on cache sous des couches de complexité, comme par exemple c’est le gouvernement américain qui a fait l’attaque du 11 septembre, et on va ajouter des flots d’informations sur la température à laquelle fond l’acier, etc… »

Réalisateur : Image'IN

Producteur : Image'IN

Publié le 10/11/20

Modifié le 16/11/20