Vidéo : Les conditions de l'éducation à la citoyenneté

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
La République06:43

Les conditions de l'éducation à la citoyenneté

Forum des écoles

Interview de Jean-Michel Zakhartchouk, rédacteur aux cahiers pédagogiques, qui apporte des éléments de réponse sur cette éducation à la citoyenneté qui reste une affaire de tous.

Où se forme la citoyenneté ?

Il faut déjà définir ce que l’on appelle l’éducation à la citoyenneté : il est important de distinguer ce que l’on nomme la citoyenneté avec une connotation politique dans l’intégration de la vie d’un pays, avec la civilité, ou la socialisation, avoir donc de bonnes relations avec les autres.

Avoir un comportement citoyen est devenu quelque chose un peu fade, il faut donner toute sa noblesse et toute sa force au mot citoyenneté.

C’est dans l’école ou en dehors, avec une liaison entre les deux. Il faut bien articuler les compétences et les connaissances par rapport à la citoyenneté.

Une dérive serait de réduire l’éducation à la citoyenneté à une simple instruction civique en se basant sur la connaissance des lois ainsi que de la vie politique d’un pays, une autre dérive serait de faire comme si les connaissances n’étaient pas importantes et de faire une vague citoyenneté participative sans couper des connaissances historiques et littéraires qui sont nécessaires à la citoyenneté.

A cet égard, l’idée de parcours citoyen est quelque chose qui se déroule dans le temps et qui intègre des dimensions très différentes, et nous ne sommes pas forcément habitués à cette idée de transversalité dans le temps, en s’inscrivant dans la durée longue.

L’éducation à la citoyenneté, l’affaire de tous

Il faudrait qu’il y ait un travail commun entre le conseiller principal d’éducation dans les collèges et lycées et les enseignants de la classe, et que cette éducation soit présente dans différentes disciplines.

Un autre dispositif du nouveau programme c’est l’éducation aux médias et à l’information qui bien sûr va de pair avec la citoyenneté, plus que jamais à l’heure du décryptage des médias, et de la présence des réseaux sociaux.

Quelles sont les connaissances nécessaires pour devenir un citoyen ?

Le socle commun indique comme objectif de former le citoyen de demain, avec des connaissances traditionnelles d’histoire et de lois. Connaître le monde d’Internet aujourd’hui est indispensable, de même que des connaissances en matière de droit, y compris des droits nouveaux comme tous les débats sur les principes de précaution. Pour autant, ces connaissances n’ont d’intérêt et de sens que si elles sont mises au service de compétences, ou plus exactement si le développement des compétences se fait en mobilisant des connaissances. Il y en a de multiples, pour principalement arriver à argumenter, à échanger, à défendre son opinion tout en sachant défendre l’opinion des autres avec des jeux de rôles, etc… Tout cela développe des compétences d’argumentation, ainsi que des compétences de recherche d’information.   

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2016

Publié le 10/12/22

Modifié le 24/09/21

Ce contenu est proposé par