Vidéo : Les activités proposées en animation

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Mixité, genre, sexisme02:44

Les activités proposées en animation

Ceméa

Cette vidéo pourra servir d'appui à vos activités pédagogiques sur la citoyenneté et sensibiliser les jeunes à l'égalité entre les filles et les garçons. 

Yves Raibaud, Maître de conférences en géographie, à l’IUT carrière sociale de Bordeaux insiste sur le type d’activités proposées en animation, en bousculant les genres.

Restituer aux filles leur place dans des équipements socioculturels qui sont à 90 % des équipements de garçons

Il faut regarder les filles et les garçons et essayer de voir si les loisirs distribués correspondent aux filles et aux garçons. On ne peut pas être animatrice ou animateur socioculturel et se contenter dans un foyer de jeunes ou une maison de jeunes d’avoir 90 % de garçons et n’avoir des filles que pour un cours de danse. Il faut impliquer les filles dans les équipements. Cela suppose un travail acharné pour restituer aux filles leur place dans ces équipements socioculturels qui sont à 90 % des équipements de garçons, leur donner un statut de décideur, les associer dans les conseils d’administration, les consulter sur les jeux qu’elles veulent faire, et faire en sorte que le garçon ne soit pas toujours dans des stéréotypes de jeux virils.

Une grande cause nationale serait d’apprendre aux garçons à chanter et à danser, et donc avoir des activités mixtes dès le plus jeune âge, en supprimant ou en écartant tous ces équipements, ces moyens qu’on leur donne, et sur lesquels ils construisent une virilité et des cultures masculines hégémoniques entre eux, au détriment de ceux qui sont parfois les moins virils, ou les moins attachés à cette compétition.

Magalie Bacou a fait un travail sur le recrutement des animateurs et animatrices : ne pas considérer que quand on recrute un animateur, c’est pour faire le sport et s’occuper des grands, et une animatrice, c’est pour faire les arts plastiques et s’occuper des petits. Il faut troubler les rôles de genre : recruter des animateurs danse et chant, et recruter des animatrices foot. Il faut interchanger les rôles de genre et également proposer des jeux non-sexués les plus ouverts possibles.

Réalisateur : Ceméa

Nom de l'auteur : Ceméa

Producteur : Association Ceméa

Année de production : 2018

Publié le 10/12/22

Modifié le 23/07/21