Vidéo : Le handicap, pas une fatalité

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Sport et handicap01:49

Le handicap, pas une fatalité

Sport et valeurs

Cette vidéo peut enrichir vos ressources pédagogiques pour animer des activités de sensibilisation aux bienfaits du sport, y compris au niveau de l'intégration dans un collectif et de la confiance en soi. 

 

Le handicap ne doit pas être considéré comme un frein. C’est quelque chose que nous devons accepter, et qui peut alors nous offrir de nouvelles opportunités, notamment dans le sport.

Handicap et sport

Face au handicap, qu’il soit de naissance ou qu’il survienne au cours de notre vie, nous n’avons qu’une seule solution. Il faut l’accepter. C’est un choix nécessaire pour pouvoir avancer, et nous fixer de nouveaux objectifs en adéquation avec notre situation.

Dans le sport, nous avons toujours la possibilité de nous exprimer. La pratique en elle-même n'est pas la même, mais nous pouvons toujours viser des niveaux de performance supérieurs, si l'on parvient à garder la motivation et le goût de l'effort. Et ce, peu importe la nature de ce handicap.

Charles Rozoy, de nageur valide à champion handisport

Alain Bernard cite ainsi Charles Rozoy, ancien nageur valide, qui perdit l’usage d’un bras après un accident de moto. Remonter la pente fût difficile, mais à force de volonté et abnégation, il a pu atteindre les sommets avec une médaille d’or aux Jeux paralympiques quatre ans plus tard. Une récompense qu’il n’aurait peut-être jamais obtenu parmi les valides.

Réalisateur : Carole Ghilini

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 20/10/21

Modifié le 23/07/21

Ce contenu est proposé par