Vidéo : Le cyclisme par Benoît Cosnefroy

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Les différents sports04:26

Le cyclisme par Benoît Cosnefroy

Vis ton sport

Découvrez cette grande figure du monde sportif pour illustrer vos activités pédagogiques sur le sujet. 

Benoît Cosnefroy est un coureur cycliste français. Il a fini deuxième sur les courses La Flèche Wallone et Paris-Tours en 2020. Emma, jeune amatrice de cyclisme l’a rencontré pour échanger autour du partage. Pour Benoît Cosnefroy, c'est une valeur synonyme de bonheur et de perfectionnement dans le cyclisme.

Le cyclisme, c’est quoi ?

Le cyclisme est présent aux Jeux olympiques depuis 1896 pour les hommes et 1984 pour les femmes. On y propose deux épreuves de cyclisme sur route : la course en ligne et le contre la montre individuel. Aux JO, le poids minimum d’un vélo de route est de 6,9 kg. En France, l’un des cyclistes qui brille dans cette discipline est Benoît Cosnefroy.

Le partage vu par Benoît Cosnefroy

Benoît Cosnefroy estime que le partage est la valeur la plus importante dans le cyclisme. Elle décuple son bonheur de pratiquer le cyclisme, un sport pour lequel les victoires sont rares. « Quand on gagne, on partage la victoire avec nos coéquipiers, notre famille, nos amis et les spectateurs présents. C’est un moment de bonheur. ». Pour lui, ce bonheur du partage se vit aussi en dehors des compétitions, lors « d’une sortie de vélo entre copains ou le partage d’un effort collectif. », confie-t-il à Emma, qui pratique le cyclisme depuis 5 ans.

Comme Benoît Cosnefroy, la jeune fille vit cette notion de partage tous les jours dans son club de cyclisme féminin de Chambéry. Cette valeur lui offre la possibilité de progresser : « Dans notre équipe, on n'a pas toutes les mêmes expériences. Mais grâce à cela, on découvre chacune de nouvelles choses. Par exemple, une vététiste m’apprend les trajectoires en descente. Moi, je lui apprends comment sprinter les mains en bas sur la route », explique-t-elle au sportif. 

 

Découvrez aussi notre dossier spécial consacré aux Jeux olympiques.

Producteur : Goldenia

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 22/06/21

Modifié le 03/10/21

Ce contenu est proposé par