Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.

Vidéo : Le changement climatique et les pandémies : Existe-t-il un lien ?

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Climat06:45

Le changement climatique et les pandémies : Existe-t-il un lien ?

FOREDD 2021 : santé et développement durable

L’économiste Christian de Perthuis nous explique les corrélations entre pandémies et réchauffement climatique, contre lesquels il faut lutter conjointement. Un combat qui peut être difficile à mener, notamment au niveau de notre économie, qu’il est nécessaire de faire muter sans provoquer son effondrement.

L’exemple du premier confinement

En effet, l’année 2020 fut marquée par une baisse inédite des émissions de CO2, de presque 10%, engendrée par la mise à l’arrêt de l’économie pour lutter contre la propagation du virus. Mais cette réduction temporaire n’a eu qu’un faible impact sur l’accumulation de CO2 dans l’atmosphère, ce qui montre bien que cette action est insuffisante pour combattre le réchauffement climatique sur le long terme. Pour devenir efficace, cette baisse d’environ 10% devrait être mise en place chaque année pendant 10 ou 20 ans. Il est toutefois impossible de stopper notre économie comme nous l’avons fait pendant une telle durée.

La convergence de ces deux combats est-elle réaliste ?

Relier la lutte contre le changement climatique à celle contre les pandémies peut s'avérer difficile, mais reste réalisable. Pour cela, il faut faire muter notre économie vers une économie bas carbone. C’est d’ailleurs l’objectif des plans de relance européens, qui reposent notamment sur le Green Deal. Il est nécessaire de trouver la bonne méthode pour accélérer les changements vers cette nouvelle forme d’économie qui vise la neutralité carbone. Pour cela, il faut cependant opérer deux transitions qui demandent de forts investissements :

  • La transition énergétique, d’une part, pour mettre fin le plus rapidement possible à notre dépendance aux énergies fossiles ;
  • Et la transition agroécologique, d’autre part, pour reconstituer les puits de carbone, et ainsi, diminuer le CO2 présent dans l’atmosphère.

Lutter contre le réchauffement climatique pour mieux faire face aux enjeux de santé publique et aux pandémies

Christian de Perthuis met en avant trois effets de retour positifs de la lutte contre le changement climatique sur les problèmes de santé publique. Le premier est le ralentissement de la remontée des virus, qui, avec le réchauffement du climat, peuvent plus facilement se propager dans des régions géographiques où ils n’étaient plus endémiques. Le deuxième point est lié au permafrost, qui occupe près d’un cinquième des terres émergées de notre planète. L’augmentation des températures provoque le dégel de cette couche, libérant ainsi les virus qu’elle enferme.

Enfin, 75% des nouvelles maladies infectieuses sont des zoonoses, c’est-à-dire qu’elles sont d’origine animale. En réinvestissant dans la biodiversité, nous reconstituons ainsi des écrans qui, en plus de stocker davantage de CO2, nous protègent contre ces risques croissants de transferts de maladies. La biodiversité sauvage, mais pas seulement. Car les modes d’élevage généralement pratiqués aujourd’hui sont aussi un facteur supplémentaire de destruction des milieux naturels. Ils provoquent l’appauvrissement génétique des animaux, favorisant l’émergence de nouvelles pandémies.

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2021

Publié le 06/07/22

Modifié le 30/05/22

Ce contenu est proposé par