Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.

Vidéo : La pollution numérique

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Diagnostic pollution02:57

La pollution numérique

Décod'actu

Vous souhaitez avertir les adolescents et jeunes adultes sur les conséquences néfastes du numérique sur l'environnement, animer des ateliers sur la pollution numérique ? Voici une vidéo qui vous servira de ressource pédagogique.

 

Le numérique paraît écologique : pas de papier, moins de déplacements. Pourtant au niveau mondial, la pollution numérique représente 4 % des gaz à effet de serre responsables du dérèglement climatique. Et elle devrait encore augmenter dans les années à venir, car le numérique consomme des matières premières très polluantes.

Quelles sont les causes de la pollution numérique ?

En plus des ordinateurs et des téléphones, il existe aujourd’hui 12,3 milliards d’objets connectés dans le monde et ils seraient 27 milliards en 2025. Mais ce n’est pas tout. Pour connecter tous ces appareils à internet, il faut aussi des équipements qui créent et font vivre les réseaux : des câbles, des serveurs, des centres de données.

La fabrication de tous ces équipements utilise des ressources non renouvelables et très polluantes :

  • elle nécessite par exemple l’extraction de minéraux comme le tantale ou les terres rares.
  • cette extraction détruit les écosystèmes locaux et alimente les conflits armés dans certains pays.
  • ces minéraux ne sont pas utilisables en l’état. Ils ont besoin d’être isolés par des processus chimiques avant de rejoindre les usines de fabrication des équipements numériques.
  • la fabrication en elle-même requiert de l’énergie et crée des déchets. Sans oublier le transport des différents composants vers l’usine, et celui des produits finis vers les consommateurs.
  • ensuite, le cycle de vie des équipements continue : ils terminent très souvent jetés et ces déchets sont exportés pour polluer d’autres pays en Afrique ou en Asie.

dans le numérique, l'infrastructure et les usages polluent

Les appareils ne sont pas les seules sources de pollution. Les centres de données qui fonctionnent 24h/24 sont particulièrement gourmands en énergie et doivent être refroidis en permanence. Ils représentent, à eux seuls, 1 % de la consommation d’électricité de la planète. Il faut dire qu’ils sont de plus en plus sollicités : 8 à 10 milliards d’emails sont échangés … chaque heure dans le monde !

Tous les usages n’ont pas le même impact. Le streaming vidéo est responsable de 60 % des flux de données sur internet et représentent 300 millions de tonnes de CO₂ par an.

Quelles solutions pour réduire la pollution numérique ?

Réduire le streaming, l’envoi et le stockage de mails avec pièces jointes.

Repenser ses usages du numérique et développer l’économie circulaire qui vise, avec notamment la réparation, la réutilisation et le recyclage, à limiter l’utilisation des ressources.

Aujourd’hui, peu de ces appareils connectés sont pensés pour être réparés, échangés, recyclés. La pollution numérique commence tout juste à être identifiée et combattue.

 

► En savoir plus sur une autre source de pollution : la pollution sonore.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Cécile Bontron

Producteur : France Télévisions-Corner Prod

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 07/04/22

Modifié le 11/04/22

Ce contenu est proposé par