Vidéo : Est-ce qu'un enfant peut aller en prison ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Les droits des enfants01:42

Est-ce qu'un enfant peut aller en prison ?

1 jour, 1 question

Vous souhaitez éveiller les enfants à leurs droits, animer des ateliers sur la justice des mineurs ? Voici une vidéo qui vous servira de ressource pédagogique.

 

Avant l’âge de 13 ans, un enfant ne peut pas aller en prison. Après cet âge, il peut être emprisonné s'il a commis des actes graves. Toutefois, pour les mêmes faits, un jeune de moins de 16 ans est condamné deux fois moins lourdement qu'un adulte. Ce sont les règles de la justice des mineurs.

Qu’est-ce que la justice des mineurs ?

Ce sont des tribunaux et des juges spécifiques pour les mineurs. Les mineurs sont des personnes âgées de moins de 18 ans, l’âge où l’on est considéré comme un adulte. La justice des mineurs a deux missions : protéger les enfants et les sanctionner de façon adaptée car on considère que la personnalité des enfants est en construction.

Quels sont les peines ?

Les sanctions sont d’abord éducatives. Ainsi, on peut demander à un enfant de réparer ses actes, comme repeindre le mur qu’il a tagué. Et à partir de 16 ans, un adolescent peut être condamné à un travail d’intérêt général, comme nettoyer les espaces verts. L’idée de ces sanctions est de faire comprendre leurs actes pour éviter qu’ils recommencent et qu’ils aillent en prison.

A partir de quel âge peut-on aller en prison ?

Si un adolescent est condamné, il ira dans une prison spéciale pour mineurs où il n’est pas mélangé aux adultes. Là-bas, il est protégé et doit bénéficier d’une cellule pour lui tout seul. Et jusqu’à 16 ans, il suivra l’école au sein de la prison. En 2015, 731 jeunes âgés de 13 à 18 ans étaient emprisonnés en France. Cela représentait 1 détenu sur 100.

 

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de production : 2015

Publié le 06/02/15

Modifié le 30/03/22

Ce contenu est proposé par