Vidéo : Education : des écoliers trop stressés

icu.next-video

Contenu proposé par

INA
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Prévention/Traitements04:03

Education : des écoliers trop stressés

Archives Ina - Education

L'interrogation écrite, une source de stress commune à tous les enfants et encore plus chez les écoliers français. Pour quelle raison ? Comment réagir face à cette angoisse ? Vous voulez aider les enfants à faire diminuer leur stress et mieux canaliser leurs émotions ? Voici une expérience de cohérence cardiaque qui permet d’accompagner les écoliers et de les mettre en situation de réussite. Apaisés, ils sont mieux équipés face aux contrôles, et ont de meilleurs résultats. Une preuve de plus que le bien-être peut aussi contribuer à la réussite. 

La cohérence cardiaque : s’apaiser, se relaxer et mieux se concentrer 

5 minutes d’inspiration-expiration profonde. C’est le temps qu’il faut au cœur pour se caler sur la respiration et faire baisser le stress. Les élèves pratiquent l’exercice à l’école 3 fois par jour : ils sont plus détendus, avec une volonté de mieux réussir. Certains enfants utilisent même la méthode à la maison ou avant de dormir, cela les apaise.

Pourquoi ce stress des écoliers ? 

  • C'est la réaction naturelle et immédiate lorsque les enfants sont en situation de difficulté, même s’ils connaissent la réponse. Ils parlent de « boule au ventre », de « blocage », « On oublie tout, et n’arrive pas à continuer la suite ». 
  • Quelques pistes sur les causes. Avoir de mauvaises notes, c'est décevoir leurs parents et eux-mêmes. C’est aussi une peur de l’échec, surtout si c’est une année avec un examen important. L'angoisse est encore plus forte en cas d’une orientation subie. 
  • Une situation spécifiquement française. Les élèves français sont deux fois plus anxieux que les élèves européens et presque deux fois moins nombreux à se sentir capables de résoudre un exercice de mathématiques (Source OCDE, PISA 2012). 
  • Pour une inspectrice, tout réside dans le fait de valoriser davantage les élèves, comme dans les pays voisins. Il faut redonner confiance aux écoliers, car le stress empêche les apprentissages.

Producteur : INA et France2

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 01/12/22

Modifié le 08/07/22

Ce contenu est proposé par

Ressource pédagogique associée