Vidéo : Échauffement vocal en primaire

icu.next-video

Contenu proposé par

Radio France
Arte
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Musique03:39

Échauffement vocal en primaire

Vox, ma chorale interactive

Toute séance de chant débute par un échauffement. Il s’agit aussi d’une « mise en condition » corporelle, psychologique et bien sûr musicale ! Il faut respecter plusieurs phases dans l’échauffement vocal, dépendantes les unes des autres, dans un ordre bien précis.

L’état des enfants est important : en matinée ou en fin de journée, après la récréation ou le repas, leur attention sera bien sûr différente. C’est la raison pour laquelle il est judicieux de rendre la première phase extensible.

 

  • La phase de la relaxation et la posture :

Il faut d’abord amener les enfants à chercher le calme intérieur afin que l’ensemble du corps soit disposé à écouter.

N’hésitez pas à rechercher le silence et à effectuer des exercices de respiration debout, assis ou même allongé.

La posture du corps est importante : il faut aligner le corps et la colonne vertébrale. L’ancrage des pieds au sol, le dos pas trop cambré, les genoux déverrouillés. La tête doit être dans l’axe, et le regard ouvert.

Plus le groupe d’enfants est nombreux, plus il faut enchaîner les exercices rapidement.

  • La respiration :

Elle doit se travailler avant de chanter, mais aussi durant le travail.

Il faut préparer le corps à la respiration : lente, rapide, en alternant des phases d’expiration de différentes longueurs. L’inspiration doit être la plus libre et la plus profonde possible. On peut alors inventer des jeux vocaux à partir des consonnes, en alternant les consonnes voisées et les consonnes dures.

  • Le chant :

Avec des enfants de maternelle et de primaire, les vocalises débutent d’abord par des jeux vocaux. Vous pouvez associer n’importe quelle voyelle avec n’importe quelle consonne. Les enfants peuvent associer des gestes aux différents exercices vocaux, et cela afin de mémoriser mais aussi d’accompagner leur chant avec tout leur corps pour être expressifs.

Voici les enfants prêts pour monter, descendre, varier les hauteurs et les expressions. Ils sont échauffés pour chanter !

Enfin, sachez que l’expression du visage est capitale. Elle induit un comportement vocal. Il faut donc y penser constamment car les enfants vous regardent et sont de véritables miroirs.

Rappelez-vous qu’il ne faut pas faire travailler les enfants trop longtemps dans une posture trop statique. Il est ainsi nécessaire d’alterner les séquences assises et debout. Soyez mobiles!

Réalisateur : Brieuc Segalen

Producteur : ARTE FRANCE, Unité Arts et Spectacles - Radio France - SEQUENCE 3 PRODUCTIONS

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 07/12/22

Modifié le 20/01/21

Ce contenu est proposé par