Du racisme sur Facebook ?

Justin Fox
Publié le 27/02/20Modifié le 23/03/20
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

Suite à une prise de parole sérieuse de l'humoriste anglais Sacha Baron Cohen, Justin s'intéresse à la liberté d'expression sur les réseaux sociaux. Peut-on tout dire, tout publier et être haineux sur Internet ?

Haine autorisée sur Facebook : info ou intox ?

Tout démarre par une déclaration de Sacha Baron Cohen qui affirme que si Facebook avait existé dans les années 1930, Hitler aurait pu faire la promotion de sa pensée antisémite sur la plateforme. Pour l’humoriste, les géants du web ont facilité « la haine et la violence »  et représentent « la plus grande machine à propagande de l’histoire ».

Existe-t-il des modérateurs sur Facebook ?

Justin mène l’enquête afin de savoir si ces propos ne sont pas exagérés car l’entreprise doit certainement modérer ses contenus. Mais alors comment expliquer ces nombreuses  publications et commentaires racistes, antisémites et homophobes qui sévissent sur les réseaux sociaux ?  

Comment fonctionnent les modérateurs sur Facebook ?

En plongeant dans un article du Monde consacré au sujet, il découvre que les critères de modération sont très complexes. Les éléments d'une publication doivent être très précis pour amener à une suppression. Un article du Figaro aborde les erreurs de modération de la plateforme. Facebook utilise à la fois des moyens humains (15 000 personnes) ainsi qu’une intelligence artificielle mais qui n’est pas toujours fonctionnelle. Un simple calcul permet de rendre compte de l’ampleur de la tâche :  15 000 modérateurs pour 2,4 milliards d’utilisateurs. Cela représente donc 160 000 utilisateurs pour un modérateur ! Une tâche qui peut paraître presque impossible…

 

 

 

Réalisateur : David Tabourier

Nom de l'auteur : Antoine Schoumsky - David Tabourier - Corentin Duval - Roberto Garcon

Producteur : France Télévisions ; Goldenia Studios

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :