Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.

Vidéo : Compréhension en lecture, pourquoi et comment l'enseigner ?

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Littérature46:11

Compréhension en lecture, pourquoi et comment l'enseigner ?

Conférence Canopé Lyon

Pour animer vos ateliers sur la littérature, cette vidéo peut vous intéresser. 

Conférence de Maryse Bianco, membre du laboratoire des sciences de l'éducation à l'université de Grenoble, développe ses recommandations pour la compréhension de la lecture : pourquoi et comment l'enseigner ? Cette notion est particulièrement importante car elle permet par la suite d'entrer dans les autres disciplines et d'en maîtriser la lecture spécifique.

Pourquoi est-il difficile d'enseigner à comprendre ?

De gros écarts existent entre les lecteurs, présentation des mécanismes de compréhension qui est une évidence pour les lecteurs experts, et qui manquent aux lecteurs décodeurs. Ce dernier aura en effet, besoin de relire le texte plusieurs fois et à haute voix. Il faut créer un continuum dans la compréhension du texte, jusqu'à son approfondissement. Le sens de ce qu'il lit découle des représentations personnelles, de son expérience. La capacité de savoir lire intègre la compréhension, le travail de mémoire, de raisonnement, de planification appliqués au texte.

La lecture, une activité cognitive complexe et multidimensionnelle

  1. La construction des automatismes : la fluidité de lecture, l'emploi de mots polysémiques, de la notion même d'humour n'est pas induite. Elle s'apprend et dépend de son vécu, de son expérience, des stéréotypes et des représentations associées.
  2. Régulation des informations en cours de lecture : un lecteur décodeur aura plus de difficultés à intégrer les éléments au fil de la lecture et à faire une auto-évaluation de ce qu'il lit.
  3. Simuler des situations : utiliser des représentations différentes, les faire évoluer, construire et inventer des codes imagés, tout cela semble naturelle pour les lecteurs experts. C'est l'opposé pour les lecteurs décodeurs.

Enseigner selon le niveau d'apprentissage :

  1. Les recommandations cycle 2 - cycle 3 : la stratégie du maçon. Un enseignement structuré et explicite de la compréhension jusqu'à l'autonomie. Le rôle de l'enseignant est primordial dans l'accompagnement de la préparation : segmente la difficulté, évite la surcharge cognitive, centre l'attention sur les points de difficulté. C'est un travail de guidage, qui permet de se repérer dans le texte, une démarche de modelage, et de pratique guidée qui utilise la paraphrase, les connexions des idées dans le texte et les dans ses propres connaissances. Beaucoup de recherches prouvent le bienfondé de cette stratégie, qui tend à réduire les écarts entre les élèves.
  2. Les recommandations cycle 3 - cycle 4 : remédiation et enseignement réciproque. Textes scientifiques, documentaires... Identification d'autres types de textes, plus concrets et avec des structures et des habitudes langagières différentes. Programme d'enseignement de la compréhension en 2 temps : un temps de réinvestissement des mots de la discipline concernée et un second temps d'enseignement réciproque, sous forme de groupes, avec l'utilisation de résumés et de compréhension des contenus du texte, On constate une amélioration des performances de lecture et des performances dans ladite discipline.

Conclusion : un enseignement pendant toute la scolarité

D'une lecture unique à des textes complexes. Un mode de conception au Canada et aux Etats Unis est de concevoir un enseignement de qualité, pour accompagner 80% des élèves, aux attendus d'un niveau scolaire, c'est un programme dit « la Réponse à l'intervention ».

 

Conférence de Maryse Bianco, Membre du laboratoire des sciences de l'Éducation à l'université de Grenoble. Conférence enregistrée lors du séminaire de l'éducation prioritaire - Académie de Lyon - les 12 et 13 octobre 2016. Séminaire organisé par la DAFOP, en lien avec les co-pilotes du dossier "Éducation prioritaire" de l'académie de Lyon : Jean-Pierre Batailler (IA - DASEN de la Loire) et Christine Lauer (IA - IPR d'Histoire-Géographie)

Producteur : Canopé Lyon

Année de copyright : 2016

Publié le 04/08/21

Modifié le 03/03/22

Ce contenu est proposé par