Vidéo : Comment la France s'est-elle dotée d'un système de solidarité et de protection sociale original ?

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
La République05:05

Comment la France s'est-elle dotée d'un système de solidarité et de protection sociale original ?

Histoire de la protection sociale

Vous souhaitez sensibiliser les jeunes adultes à l'histoire du système social français, animer des ateliers sur l'une des valeurs de la République française ? Voici une vidéo sur la solidarité qui vous servira de ressource pédagogique.

 

Le système social français repose sur la sécurité sociale qui a contribué à l’amélioration des conditions de vie des Français. Ce modèle unique demeure un fondement de cohésion communautaire préservée depuis le général de Gaulle.

L’histoire de la solidarité en France

Dès le moyen-âge l’église prend en charge la charité et les hospices pour soutenir les plus démunis. La famille et les communautés villageoises assurent également l’entraide entre les hommes. La Révolution française remet en cause les cadres traditionnels de la solidarité au profit d'une société individualiste. Au XIXe siècle, l’industrialisation transforme les modes de production. La classe ouvrière apparaît et plusieurs sujets émergent comme l’âge minimal au travail, la sécurité au travail, l’aide financière en cas d’arrêt d’activité. Les premières mutuelles ouvrières s’organisent en fonction de la branche d’activité (mines et chemin de fer). En 1898, une loi sur les accidents du travail responsabilise les employeurs. En 1930, une loi sur les assurances sociales crée un premier système de protection inspiré de la politique mise en œuvre par le chancelier allemand Bismarck à la fin du XIXe siècle. Ce système bismarckien repose sur quatre principes fondamentaux :

  • La protection repose sur une activité professionnelle.
  • La protection est obligatoire pour les salariés modestes.
  • La protection repose sur la proportionnalité des cotisations et des prestations.
  • La protection est gérée par les salariés eux-mêmes.

Des caisses de secours et de retraites voient également le jour, mais jusqu’en 1945, les progrès sont lents. 

La naissance de la sécurité sociale

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Conseil national de la résistance pose les bases de la sécurité sociale. A la Libération en 1945, le général de Gaulle charge Pierre Laroque de mettre en œuvre ce projet régi par deux principes : l’universalité qui permet à tous de bénéficier des mêmes prestations sans tenir compte des revenus et la protection contre tous les aléas de la vie. La sécurité sociale est organisée en autres branches :

  • La maladie
  • L’accident de travail
  • La vieillesse
  • La famille

Elle est prévue pour tous les actifs, mais certaines catégories comme les professions libérales, les agriculteurs refusent d’y adhérer, pour fonder leur propre système indépendant.

Producteur : Réseau Canopé ; la Fondation Charles de Gaulle ; CRAPS

Année de copyright : 2019

Publié le 26/04/22

Modifié le 06/05/22

Ce contenu est proposé par