Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.
Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Comment fait-on un manga ?

1 jour, 1 question

Publié le 20/10/16Modifié le 26/02/20
Connectez-vous à Affiligue
Lumni propose un catalogue de contenus éducatifs à destination des éducateurs et médiateurs, salariés ou bénévoles des structures du réseau de la Ligue de l'Enseignement.

Les mangas sont des BD japonaises. À ne pas confondre avec les dessins animés japonais, qu’on appelle anime. Au Japon, ils sont publiés par épisodes dans des magazines, avant de sortir sous forme d’albums. Il en existe pour les garçons (shonen), pour les filles (shojo), pour les hommes (seinen) et pour les femmes (josei). Ils sont réalisés par des mangakas, qui se chargent à la fois des dessins et du scénario. Les mangakas ont souvent des assistants, qui dessinent les décors ou les personnages en arrière-plan. 

Mais qu’est-ce qui différencie les mangas des autres BD ?

Au départ, on appelait manga, des dessins humoristiques. Les mangas, au sens de BD, se développent surtout après la Seconde Guerre mondiale. A cette époque, ils sont très influencés par les comic strips, les BD publiés dans les journaux américains. La plupart des mangas sont en noir et blanc. Le sens des bulles, des cases et des pages est inversé : on lit de droite à gauche. Le mangaka le plus célèbre est Osamu Tezuka, le papa d’Astro Boy. Entre 1947 et 1989, il aurait dessiné plus de 170 000 pages.

Depuis 20 ans environ, les mangas influencent beaucoup les dessinateurs d’autres pays. Ils adoptent leurs codes graphiques, comme les grands yeux, les expressions exagérées, et les traits pour symboliser la vitesse. Aujourd’hui, il y a même des Français qui réalisent des mangas et certains sont publiés au Japon. Cocorico !

 

Retrouvez un dossier Tout sur la BD afin de découvrir les secrets du 9e art.

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2016

Année de diffusion : 2016

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :