Vidéo : Code noir, ce qu'on en dit et ce qu'on transmet

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Racisme et antisémitisme05:54

Code noir, ce qu'on en dit et ce qu'on transmet

La flamme de l'égalité, un concours pour comprendre l'esclavage

Vous souhaitez sensibiliser et faire comprendre le contenu du code noir, cette vidéo pourra vous servir de support pour illustrer vos propos.

Pour leur participation au concours  « La flamme de l’égalité », les élèves de l’école élémentaire de Saint leu à la Réunion, travaillent sur une pièce de théâtre inspirée du code noir de Jean-Baptiste Colbert.

Qui est Colbert ?

Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) est le contrôleur général des finances sous le règne de Louis XIV, il est le principal instigateur du code noir.

Le code noir, c’est quoi ?

Promulgué en 1685, le code noir est un recueil de 60 articles de loi qui encadre les relations entre maitres et esclaves dans les antilles françaises. 

Ce recueil qui réglemente l’esclavage, donne le droit de vie ou de mort aux maitres sur les esclaves ou les considérent comme des biens meubles. Il servira de base à d’autres colonies dans le monde. Le code noir est à l’iniative du roi Louis XIV, les textes seront rédigés par Jean Bapstiste Colbert.

Extrait du code noir

► Art. 2

Tous les esclaves qui seront dans nos îles seront baptisés et instruits dans la religion catholique, apostolique et romaine. Enjoignons aux habitants qui achètent des nègres nouvellement arrivés d'en avertir dans huitaine au plus tard les gouverneurs et intendant desdites îles, à peine d'amende arbitraire, lesquels donneront les ordres nécessaires pour les faire instruire et baptiser dans le temps convenable.

 

► Art. 12

Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents.

 

► Art. 33

L'esclave qui aura frappé son maître, sa maîtresse ou le mari de sa maîtresse, ou leurs enfants avec contusion ou effusion de sang, ou au visage, sera puni de mort.

Réalisateur : Jean-Luc Orabona

Nom de l'auteur : Jean-Luc Orabona

Producteur : ECLECTIC

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 28/06/21

Modifié le 15/06/22

Ce contenu est proposé par