Vidéo : Avortement

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Réseau Canopé
Connectez-vous
Lumni propose sur connexion des contenus éducatifs aux animateurs, éducateurs, médiateurs des associations nationales agréées Jeunesse Education Populaire et/ou agréées en tant que complémentaires de l’enseignement public, ainsi qu’à leurs structures affiliées.
Le français de la vie quotidienne03:12

audio - Avortement

Les mots de l'actualité

Laurence Rossignol, ex ministre du gouvernement Cazeneuve, a étendu en décembre 2016 le « délit d'entrave numérique à l'IVG » (interruption volontaire de grossesse) afin de partir en guerre contre les sites qui répandent des informations mensongères et intimident les femmes qui envisagent un avortement.

Les origines du mot avortement

Un avortement est une intervention qui permet de stopper une grossesse en cours d’évolution, donc d’éviter une naissance non désirée.

Avortement est un mot ancien, sa décomposition d’ailleurs en fait aisément comprendre la signification qui vient de ab-ortare : ab : séparation en latin, ortare : naître en latin.

De ce fait, ab sert de préfixe négatif. Donc on pourrait s’attendre à avoir le mot abortement avec un b, un mot qui n’existe pas, en français on dit avortement, avec un v. Mais on retrouve le b dans d’autre mots comme abortif par exemple. On peut trouver des mots de la même famille, comme l’adjectif avorteur, qui a longtemps désigné un médecin considéré comme un misérable parce qu’il provoquait des avortements quand c’était interdit.

Une autre expression qui courait lorsque l’avortement était interdit, on parlait également des faiseuses d’anges, c’étaient des femmes qui pratiquaient des avortements de façon non seulement illégale, mais clandestine. Dans l’inconscient populaire, l’allusion à la disparition du fœtus était remplacée par l’arrivée d’un ange.

Enfin, le verbe avorter est souvent employé au sens figuré pour désigner simplement une action qui ne marche pas. Une entreprise avortée est une entreprise qui n’est jamais arrivée à son terme.

Nom de l'auteur : Yvan Amar

Producteur : RFI / Canopé

Année de copyright : 2016

Publié le 14/08/22

Modifié le 26/02/21

Ce contenu est proposé par