Le 15 mars, un homme armé est entré dans deux mosquées, le lieu où prient les personnes musulmanes, dans la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande et il a tiré sur les gens. 50 personnes ont été tuées et 39 personnes ont été blessées. Cet homme a ensuite été arrêté. Il s’agit d’un homme australien qui a dit avoir agi parce qu’il déteste les musulmans. C’est ce qu’on appelle un suprémaciste blanc qui pense que les personnes blanches sont supérieures aux autres et ne supporte pas les personnes différentes de lui, qui viennent d’autres pays, d’autres cultures ou d’autres religions.
En effet, beaucoup de ses victimes sont des réfugiés qui viennent de pays comme l'Irak, l'Afghanistan ou encore la Syrie et qui espéraient trouver en Nouvelle-Zélande un pays pacifique et tranquille. C’est un des réfugiés qui priait dans la mosquée qui, très courageusement, a réussi à faire fuir l’homme et a permis son arrestation. Les habitants de Christchurch sont choqués et tristes. Ils se sont rassemblés immédiatement, ont déposé des fleurs auprès des mosquées et ils ont répété tous ensemble « ce n’est pas nous » pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec la haine et la violence de cet homme.

A télécharger

Les petits citoyens

Publié le 09/08/2022

Modifié le 04/02/2021