Guide à l'usage des équipes d'animation

Depuis les attentats de 2015, les questions de lutte contre la radicalisation sont au cœur des agendas politiques et éducatifs. Le sujet est complexe et possède de nombreuses ramifications, et son traitement dépasse bien souvent le cadre habituel de nos interventions. Interpellées par les préfectures et les établissements scolaires, les fédérations départementales sont donc souvent légitimement en difficulté pour répondre. C'est dans ce contexte que la Ligue de l'enseignement nationale a été soutenue par le CIPDR (Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation) et la DJEPVA, dans l'optique de réaliser un guide des bonnes pratiques a destination des animateurs et animatrices jeunesse.

Ce nouvel outil les incite à développer des projets de prévention primaire de la radicalisation violente et d’amener les jeunes de 15 à 25 ans à engager une réflexion sur ce sujet. Le livret décrypte deux initiatives réussies en la matière sur le temps extrascolaire (un projet conduit au Havre par une compagnie affiliée à la fédération de Seine-Maritime et un second à Strasbourg). Il propose également de nombreux conseils méthodologiques ainsi que des ressources.

Publié le 17/12/19

Modifié le 07/10/20

Retrouve ce contenu dans :