Facebook, Twitter, Instagram, Tik Tok, Snapchat... en France, ces réseaux sociaux sont libres d'accès : si on a plus de treize ans, on peut les utiliser pour y partager des photos, des vidéos ou des opinions. Certains choses sont interdites : par exemple, on n'a pas le droit de dire des choses racistes ou qui provoquent la haine des autres. Mais si on respecte ces règles, en France, on peut dire ce que l'on pense sur Internet.

La censure sur Internet

Ce n'est pas le cas dans tous les pays du monde. En Chine, en Turquie ou en Iran, par exemple, on peut aller en prison pour avoir critiqué le président de son pays sur Internet. Certains sites sont aussi bloqués : impossible de s'y connecter ! On appelle cela la censure sur Internet ou cyber-censure. Pour lutter contre la cyber-censure et obliger les pays à libérer l'accès à Internet, l'association Reporters Sans Frontières a créé une journée internationale contre la censure sur Internet : elle a lieu tous les ans le 12 mars. L'objectif, c'est de rappeler que de nombreux pays ne respectent pas la liberté d'expression. La suite dans la fiche pédagogique téléchargeable.

A télécharger

Les petits citoyens

Publié le 07/05/2021

Modifié le 29/03/2021