Le 30 avril est une journée très importante pour les droits des enfants : c’est la Journée de la non-violence éducative.

Chaque année, des associations, des médecins, des citoyens et des femmes et hommes politiques se mobilisent pour parler des violences éducatives ordinaires et les faire disparaître. On appelle violences éducatives ordinaires les paroles ou les actes violents que peuvent dire ou faire des parents à leurs enfants dans le cadre de leur éducation.

Il y a des violences physiques, quand le parent touche au corps de son enfant : par exemple quand il lui donne une fessée ou une gifle sur la joue, quand il lui tire les oreilles ou encore le bouscule.

Il y a aussi des violences verbales : ce sont les cris, insultes, les menaces ou les humiliations. Ces violences peuvent avoir lieu à la maison, mais aussi dans des espaces publics comme la rue, les parcs, les supermarchés, etc.

Plus de cinquante pays dans le monde, dont la France, interdisent ces violences... La suite dans cette fiche téléchargeable.

A télécharger

Fiche pédagogique : « Non aux violences éducatives »

Les petits citoyens

Publié le 04/12/2022

Modifié le 06/07/2022