Cette séance d’activité imaginée par la Ligue de l’enseignement de la Loire a été conçu propose de partir à la rencontre des plantes sauvages qui poussent dans nos villes et nos jardins. Celles-ci sont généralement qualifiées de « mauvaises herbes » car elles ne répondent pas aux critères esthétiques des plans de végétation, et poussent à des endroits inhabituels. Pourtant, ces plantes ont bien plus de vertus que nous pouvons imaginer : engrais naturels, médicaments, réservoirs à biodiversité… À travers trois ateliers, les enfants apprennent à reconnaitre ces plantes, leurs caractéristiques et les vertus qu’elles offrent à toutes formes de vie.

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche pédagogique en PDF.

Objectifs pédagogiques

Découvrir quelques plantes sauvages de nos villes.

Comprendre que ces plantes sont utiles (biodiversité, pollinisation, amélioration du sol, ombre etc…) et non « mauvaises ».

Réfléchir d’une manière plus large aux menaces qui pèsent sur la biodiversité (flore et faune) sur notre territoire (obstacles à la circulation, destruction des habitats).

Matériel pour la séance

1 ordinateur

1 rétroprojecteur

Grandes feuilles blanches

Feutres

Supports de séance à télécharger

Pour Brainstorming

Images photolangage

Pour activité 1

 « Cartes identité plantes sauvages »

 « Devinettes plantes sauvages »

Pour activité 2

 8 images « rôles des plantes sauvages » en couleur

Informations sur les plantes sauvages et leur gestion

Pour activité 3

Document « Informations bonnes et mauvaises herbes ».

Diaporama « doit-on enlever ou préserver les plantes sauvages de nos villes ? »

Publié le 07/05/2021

Modifié le 16/07/2020