Peur panique ou crises de colère : les émotions de l’enfant sont souvent intenses, parfois inattendues, au point que cela puisse nous déstabiliser. Que faire si votre enfant est pris de vives colères ? Ou s’il est tétanisé par les attentats ? Faut-il encourager votre enfant à parler de ses émotions ?

Stéphanie Couturier, thérapeute psychomotricienne et sophrologue, nous répond.

 

A télécharger

Retrouvez l'interview de Stéphanie Couturier au format PDF.

Les petits citoyens

Publié le 20/10/2021

Modifié le 26/11/2020